Rechercher
  • ilaraephe

Ancient Egyptian writing, images, and practices in between

Jeudi 08 Avril / Thursday April 8th 2021

20h00 (Paris Time)

Pr. John Baines




Ancient Egyptian writing was invented in a context of intense development of pictorial forms, and the two constituted an integrated system. While writing also developed for mundane purposes, primarily in cursive script, its hieroglyphic form continued to be elaborated in tandem with images. An intermediate, emblematic mode of representation linked and at the same time separated the other two, principal modes. Conventions of decorum constrained what could be shown in all three modes. Writing notated language, which was also the main basis of the emblematic mode, but neither of these modes had the prestige of images, so that the most important content was presented pictorially, with mainly hieroglyphic captions. The aim of this lecture is to explore connections and interactions between these three modes.


Version Française :


L'écriture égyptienne ancienne a été inventée dans un contexte de développement intense des formes picturales, et constituait avec celles-ci un système intégré. Tandis que l'écriture se développait aussi, principalement sous une forme cursive, pour répondre à des finalités pratiques, sa forme hiéroglyphique a continué à être élaborée en tandem avec des images. Un mode de représentation intermédiaire, emblématique, liait les deux autres modes principaux, écriture et images, entre eux, mais aussi les séparait. Les conventions de décorum limitaient ce qui pouvait être montré dans les trois modes. L'écriture représentait la langue, qui était aussi la base principale du mode emblématique, mais aucun de ces deux modes n'avait le prestige des images, de sorte que le contenu le plus important était présenté sous forme picturale, avec des légendes principalement hiéroglyphiques. Le but de cette conférence est d'explorer les connexions et interactions entre ces trois modes, écriture, images, et emblématique.


96 vues0 commentaire