Rechercher
  • ilaraephe

Late but Twice Literate. Writing and Reading in Hittite Anatolia 1650-1200 BC


Jeudi 28 janvier / Thursday January 28th 2021

20h00 (Paris Time)

Pr. Theo van den Hout



After a brief characterization of Hittite as the oldest known Indo-European language this presentation will focus on the history of literacy in the Hittite kingdom between 1650 and 1200 bc. Although being part of the ancient Near Eastern world where cuneiform script had developed and had been used extensively since the beginning of the third millennium and having witnessed its use up close by the Assyrian merchants in Anatolia for an extended time, the Anatolians nevertheless seem to have been slow in adopting it. Why was this? What hurdles did they face when adapting the script to their Indo-European language? And why, once they had embraced it, did they still develop their own indigenous ‘hieroglyphic’ script? What was the sociolinguistic situation in the kingdom and its relation to script use? How widespread were both scripts and, as a consequence, literacy? And what happened to the two scripts when the Hittite kingdom disappeared? These and other questions I hope to discuss in my presentation.



Après une brève caractérisation du hittite, la plus ancienne langue indo-européenne connue, cette présentation se concentrera sur l'histoire de l'accession à l'écriture dans le royaume hittite entre 1650 et 1200 avant JC. Bien que faisant partie du Proche-Orient ancien, où l'écriture cunéiforme s'était développée et avait été largement utilisée depuis le début du troisième millénaire, et malgré le fait qu'ils avaient constaté son utilisation par les marchands assyriens en Anatolie durant une longue période, les Anatoliens semblent néanmoins avoir mis du temps à l’adopter. Pourquoi donc ? Quels obstacles ont-ils rencontrés lors de l'adaptation de cette écriture à leur langue indo-européenne? Et pourquoi, une fois qu’ils l’ont adopté, ont-ils encore développé leur propre écriture «hiéroglyphique» autochtone? Quelle était la situation sociolinguistique dans le royaume et sa relation avec l'utilisation de systèmes graphiques ? Dans quelle mesure les deux systèmes graphiques étaient-ils répandus et, par conséquent, l'écriture généralisée ? Enfin, qu'est-il arrivé aux deux systèmes graphiques lorsque le royaume hittite a disparu? J'espère aborder ces questions et d'autres au cours de mon exposé.

126 vues0 commentaire